PicStreet

Côté Pixel // Côté Street

PicStreet - Popcorn Time
2

Popcorn Time, Netflix et toi

Popcorn Time. Le petit logiciel avait fait beaucoup parlé de lui et généré pas mal d’articles  sur le web car il révolutionnait le streaming de par sa simplicité, son esthétique et son accessibilité.

Sa fulgurante célébrité avait également précipité ses inexorables obstacles : même en se dédouanant d’un fébrile mais classique « C’est peut-être illégal dans votre pays de télécharger des torrents, renseignez-vous » cela n’a pas apaisé la colère des ayant-droits de l’industrie cinématographique.

Je te passe les déboires qu’ils t’expliquent bien mieux que moi ici. Ce qui est important (pour moi) c’est l’évolution de Popcorn Time.

 

Popcorn Time, better.

Mieux qu’un phénix, Popcorn Time nous revient plus fort et plus ambitieux. Le streaming de films qu’il proposait déjà était pas loin d’être parfait. Mais pour moi, ça manquait de séries !

Ce petit écueil sera donc effacé dans le nouveau Popcorn Time ! o/ Il sera donc possible de streamer ses séries préférées via le logiciel, tout comme les films. Egalement à venir : des bookmarks, une watchlist !

 

PicStreet - Popcorn Time Séries

 

Popcorn Time ne pourra donc pas te suggérer un contenu suivant ce que tu regardes ou tu aimes, c’est à toi de faire le taf et de chercher le contenu que tu veux. Alors même si l’outil te facilite énormément le boulot avec une interface léchée et une accessibilité aux petits oignons, l’expérience utilisateur n’évolue pas : on reste dans un contenu éditorialisé en fonction des nouveautés. Mais cela conviendra au plus grand nombre.

Cette évolution va surtout être intéressante, je trouve, vis-à-vis de Netflix, et de son arrivée en France à l’automne. Popcorn Time ne semble se destiner pour le moment qu’à être un catalogue ou une vitrine du contenu dispo en torrent.

 

PicStreet - Popcorn Time

 

 

Netflix, stronger.

 

Netflix, lui, a non seulement un catalogue mais aussi un algorithme très bien poussé de recommandation/suggestion de contenu. Ce dernier permet à Netflix de mieux connaître ses utilisateurs mais cela sera-t-il suffisant pour les utilisateurs avancés des torrents ? Ce n’est pas si sûr.

 

PicStreet - Netflix

 

 

Toujours est-il que Netflix a pour lui un riche catalogue même si pas aussi fourni qu’une BDD de torrents, une utilisation légale, une simplicité d’utilisation sur du multi-device à un prix attractif (même si ce dernier commence à prendre un peu trop la confiance…) qui sauront séduire le grand public. Parce qu’il ne faut pas t’y tromper. Netflix aime énormément les amoureux des séries (ce n’est pas pour rien qu’ils en produisent eux-mêmes) et ils savent que ce ne sera pas la cible la plus dure à convaincre et convertir pour vanter les mérites du service même s’ils ne seront pas des abonnées Netflix. En effet, Netflix ne pourra pas convertir tous les power users des torrents : difficile de passer du gratuit au payant pour un contenu similaire.

Non, leur objectif c’est le grand public. Celui qui vient te parler en 2014 pour te dire « T’as entendu parler de Breaking Bad ? » (J’exagère volontairement. Encore que…). Et leur offre simple, légale, séduira et rassurera ces utilisateurs-là.

 

Pour ma part, j’ai hâte que tout cela se mette en place ! Et n’hésite pas à suivre Popcorn Time sur Twitter pour avoir les dernières news (et streamer tes films en attendant la prochaine version pour les séries !)

 

 

NetflixPopcorn Timetorrent

Pierre • 3 mai 2014


Previous Post

Next Post

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...