PicStreet

Côté Pixel // Côté Street

PicStreet-Sherlock

Sherlock, la série UK qui plaît

La série Sherlock est une de ces (trop) rares séries qui sont pas loin de la perfection.

Si tu ne la connais pas, une rapide présentation : il s’agit des aventures modernisées du plus célèbre des enquêteurs, Sherlock Holmes, et de son ami et assistant, le Dr Watson. C’est un remake vraiment vivant et drôle du classique de Arthur Conan Doyle revisité par Steven Moffat et diffusé sur BBC One.

Sherlock et Watson, interprétés respectivement par Benedict Cumberbatch (Star Trek : Into Darkness) et Martin Freeman (The Hobbit) forment ici le duo parfait. Le premier avec son regard parfois glaçant retranscrivant la capacité d’analyse et d’observation du fameux détective, le second avec son visage d’homme normal, bon et ampli de compassion tel le médecin et fidèle compère de Sherlock.

Plusieurs particularités font de cette série une petite pépite à mon sens. Tout d’abord les petites vannes acerbes de Sherlock envers son comparse et collègue, qui pimentent les rares moments de flottement dans les intrigues et alimentent un peu plus l’aspect « robot » du détective. Cependant Watson ne se laisse pas toujours faire. Et comme les opposés s’attirent pour former les meilleurs duos, le docteur est empreint de réalisme, il a les pieds sur terre et n’hésite à jeter cette réalité aux yeux de Sherlock dès qu’il a l’occasion de prendre le dessus sur lui.

Ce petit jeu entre les deux personnages est un réel plaisir.

PicStreet-Sherlock-thank-you-for-your-input

 

Les moments de flottement dont je parle plus haut, ils sont très très rares. La série est articulée sur des saisons de 3 épisodes de 90 minutes, et chacune de ces saisons comprend une intrigue. Ce rythme de diffusion (quelques épisodes par saison) rapide, condensé est plutôt apprécié par les anglais (Black Mirror, Dirk Gently, Orphan Black, Strike Back, Hunted) et je trouve que c’est un rythme qui a plusieurs avantages.

On ne prend pas trop le risque de s’ennuyer, ou de se lancer dans une longue série sans trop savoir où on va et donc d’investir du temps dans une série qui n’en vaut pas la peine. Cela permet à la série d’avoir de la consistance du début à la fin (pas comme How I Met Your Mother ou Dexter par exemple). Surtout, et je pense que nos amis de la BBC, Channel 4, Sky1 et autres l’ont très bien compris, lorsqu’une série fonctionne bien et que le public est là, ce rythme de diffusion permet de créer une énorme attente et envie des fans. Ce qui fait également que les chiffres d’audience sont au rendez-vous. C’était clairement le cas avec le lancement de la saison 3 qui vient déjà de se terminer (le 12 janvier), et on attend déjà la saison 4 qui est en projet !

Difficile de rentrer plus dans le détails de cette fabuleuse série sans te spoiler, du coup le mieux c’est que tu la regardes ! 🙂

Benedict CumberbatchMartin FreemanSérieSherlock

Pierre • 15 janvier 2014


Previous Post

Next Post

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Loading Disqus Comments ...