PicStreet

Côté Pixel // Côté Street

Google+

Friends+Me : Synchronise tes posts Google+, Facebook, Twitter et LinkedIn

Si tu es comme moi, tu as un gros faible pour Google+. Tu dois probablement te f*utre de post (à tort) car je viens de parler de Google+.

Malgré l’activité soutenue et les échanges riches que l’on peut trouver sur la plateforme, peu de mes amis ou des personnes que je suis sur Twitter sont présentes activement sur Google+.

Du coup, j’ai pas mal cherché pour pouvoir profiter de Google+, tout en restant actif sur les autres réseaux, en synchronisant mes publications G+ sur les autres plateformes. Ainsi, je suis tombé sur l’application Friends+Me qui permet de synchroniser tes publications sur Facebook, Twitter, LinkedIn à partir de ton profil ou de ta page Google+.

Attention, on est d’accord : chaque réseau doit avoir son approche, sa tonalité et donc sa ligne édito notamment dans le cadre d’une gestion de présence online pour une marque. Mais suivant le budget du client toi-même tu sais que, parfois souvent, ça passe pas. Après, pour un usage perso, c’est toi qui vois. Par exemple, la plupart de mes posts G+ sont repris sur Twitter car j’envisage ces 2 plateformes plus ou moins de la même manière d’un point de vue communication.

Friends+Me

 

Bref, si t’es encore là c’est que t’es un peu curieux donc parlons un peu plus du fonctionnement de Friends+Me.

Tes posts publics sont repostés (NO SHIT, SHERLOCK) dans un délai variable mais assez court (= plus tu postes, plus le délai sera court pour le repost, en gros avec un post par jour sur ton profil ou ta page G+ le repost arrive 5min après max !). Il est possible de paramétrer cette synchronisation en automatique, ou au cas par cas en incorporant certains hashtags : #f envoie le statut vers Facebook, #t vers Twitter, #l vers LinkedIn. Tu peux combiner les 3 (#tlf, ou #lft ou #tfl), en mettre juste 2 (#tl), etc. Mais tu peux aussi faire tes propres hashtags si tu le souhaites !

Cependant, ma principale crainte vis-à-vis de Friends+Me concernait la retranscription de la mise en forme des statuts G+ (car oui sur G+ tu peux mettre en forme avec du gras, de l’italique ou du barré) mais également la gestion des mentions, des posts avec images etc. Et voilà un résumé de ce qu’il se passe :

  • La mise en forme faite sur G+ n’est pas reprise sur les autres plateformes dans le sens où les *, – et_ (pour mettre en grasbarréitalique) ne s’affichent pas sur FB et Twitter. Donc ça c’est cool !
  • Les mentions posent problème : la mention sur G+ s’affiche également « +TaMention » sur FB et Twitter. Donc pas cool.
  • Un retour à la ligne dans le statut G+ (retour à la ligne pour mettre les hashtags par exemple), permet de « couper le statut » sur Twitter sans couper le lien. Cela permet de ne pas dépasser les 140 caractères. Donc ça c’est cool !
  • Par contre si ton statut est accompagné d’une image, le tweet comporte 2 liens (celui de ton post G+ et celui contenu dans ton post G+). Donc on va dire moyen cool.
  • La synchronisation vers Facebook est celle qui pose le moins de problème, hormis les mentions. Ça c’est cool !
  • Si ton statut ne comporte que du texte et un lien (sans image associée), tout passe nickel, hashtag compris. Donc ça c’est cool !

Comme tu l’as compris, la majorité du cool l’emporte 😉

Friends+Me fonctionne donc pour les pages et les profils Google+, cependant,  d’un profil G+, tu peux envoyer ta publication vers Facebook, Twitter et LinkedIn ; mais d’une page G+, tu peux envoyer ta publication vers une page Facebook et Twitter uniquement. LinkedIn n’est pas encore géré mais c’est en approche.

 

Donc voilà grossomodo un rapide résumé de l’application Friends+Me. Clairement je vais continuer à l’utiliser et je t’invite à en faire autant ou au moins passer du temps sur Google+ car cette plateforme, c’est l’avenir !

Et d’ailleurs tu peux m’y retrouver 😉

Google+

 

 

Friends+MeGooglesocial mediasynchronisation

Pierre • 29 juin 2013


Previous Post

Next Post

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Loading Disqus Comments ...